• Le Crêt de la Goutte: 1621 m
    Massif du Grand Crêt d'Eau
    Difficulté: niveau 2
    Dénivelée + : 530m
    Durée : 4h00

    Accès: Depuis Bellegarde-sur Valserine (01), prendre la direction de Lancrans et Confort. A Confort prendre à droite en direction de Menthières et s'arrêter au panneau à l'entrée du village (petit parking).


    Suivre un court moment la piste de ski de fond en direction du sud puis bifurquer sur la gauche et suivre le tracé qui remonte à travers la foret. On rejoint de nouveau la piste de ski de fond. L'itinéraire reprend de l'autre côté de la piste au panneau indiquant la direction du crêt de la Goutte.

    A la sortie de la forêt on débouche sur le plateau sommital, se diriger à l'est afin de contourner la croupe par son versant nord, puis remonter la croupe en se dirigeant au sud. On laisse sur la droite des barres rocheuses puis l'on distingue enfin la croix qui marque le sommet du crêt de la Goutte.

    Temps de montée: 2h

    Retour par le chalet du Sac (1380 m) puis le col du Sac (1302 m).

    Repartir au nord par l'itinéraire de montée et se diriger sur le crêt de l'Eguillon (1549 m) que l'on laissera sur la gauche afin de continuer la descente sur le chalet du Sac. Au chalet on retrouve la piste de ski de fond. Le tracé raquettes se dirige alors au nord et redescend sur le col du Sac (1302 m). De là on repart au nord-ouest pour retrouver la bifurcation vers Menthières (panneau).

    Carte IGN TOP 25
    3330 OT Bellegarde-sur-Valserine / Forêt Crêt d'Eau

    Galerie du massif du Grand Crêt d'Eau

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Le crêt des Danses - 1533 m
    Retour par le Creux de Croue
    Difficulté: niveau 2
    Dénivelée +: 400m
    Durée: 3h00 - variable suivant l'enneigement

    Départ: La Bourbe (panneau d'indication des randonnées) - 1130 m

    Accès: Prendre la direction de Bois d'Amont après le village des Rousses.


    Récit: le 13/03/2006

    Les conditions d'enneigement de la région à cette période de l'année sont extrèmement bonnes (plus de 2 mètres de neige sur les sommets). Les chutes de neige de la semaine précédente et de la veille nous annonçait une poudreuse importante et du hors trace pratiquement assuré pour boucler notre itinéraire. Nos prévisions se sont confirmées des les premiers pas dans la forêt, une importante poudreuse allait sérieusement nous ralentir. Nous voici donc parti en direction du creux de Croue par le sentier balisé (quelques pictogrammes sur les arbres) et nous rejoignons le premier chalet ou les panneaux nous indiquent de bifurquer à droite. Nous retrouvons à cet endroit la trace d'un raquetteur qui nous a précédé et prenons le même parcours. Malgré cela la montée est physique car la neige n'est que très faiblement tassée. Une nouvelle trace apparait, celle-ci part sur la droite et doit donc aboutir vers le creux de Croue, nous continuons tout droit, face à la pente dans une zone très peu boisée et arrivons à un chalet, de là le crêt des Danses n'est plus très loin et facile d'accès puisque nous sommes sortis de la forêt. Au sommet la neige tombe en alternance avec de belles éclaircies. Le vent du Nord qui nous glace nous fait écourter la pause, quelques photos et nous prenons les traces de raquettes et skis de randonnée qui partent au nord puis contournent le sommet par la droite pour ensuite rejoindre le chalet de Croue en direction du sud.

    Au chalet nous croisons les premiers raquetteurs de la journée, les sentiers non tracés ont du en faire renoncer plus d'un. Du chalet nous descendons au sud jusqu'aux panneau d'indication. Ceux-ci ont été d'égagés de la neige et sont donc à nos pieds, ce qui nous permet d'estimer une hauteur de neige aux alentours de 2 mètres.

    Et là, surprise, aucune trace vers le creux de Croue. Il va nous falloir la faire, nous voila parti et je me remémore alors le parcours déjà emprunté à cet endroit durant l'hiver mais sur des traces bien dures. Arrivé au bord du creux la pente est impressionnante et il nous faut donc la longer par la droite (l'inclinaison avoisine les 50%) afin de rejoindre une pente beaucoup plus faible. L'avance est difficile car la neige accumulée est importante, et nous nous enfonçons au dessus des genous. En terrain découvert, les mêmes conditions nous auraient fait faire demi tour. Enfin la pente s'adoucit et nous entamons la descente dans le creux et rejoignons les panneaux au nord-ouest de celui-ci.

    Impressionant ce creux sans aucune trace de raquettes, skis de randonnée. Même la faune était absente tout au long de l'itinéraire, même pas une empreinte.

    Pour le retour nous prenons la direction de la Bourbe repèrons l'itinéraire que nous avions déjà emprunté durant l'hiver. Nous rejoignons bientôt des traces provenant du crêt des Danses. La descente est un soulagement car la fatigue du hors piste est bien présente.

    Carte IGN TOP 25
    3327 ET Morez - Les Rousses Col de la Faucille
    La station aux 4 villages

    Galerie du Crêt des Danses

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks





    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires